La caverne en origami

L’imaginaire en papier de nos premiers abris

LA CAVERNE ORIGAMI  - Imaginaires de nos premiers abris

Création par Vincent Floderer et le Crimp

A l’initiative et avec la contribution active des Treize Arches, Scène Conventionnée de Brive

 

Du 1er au 31 décembre - 10 rue des Deux Porches - Brive Centre-Ville

Du lundi au samedi de 13h à 19h / Entrée libre

La Caverne Origami

Une grotte monumentale habitable en papier froissé, peuplée de sculptures et fresques origami.

Éco-conçue, immersive, modulable, interactive, 800 mètres carrés de papier froissé composent le décor. Cette version de la « Caverne Origami »  est  proposée sur une surface d’environ 80 m2

Elle dialogue avec le site en ouvrant  des « fenêtres » depuis les vitrines vers cette partie de l’environnement du centre ville.

Cette maquette est la préfiguration d’un projet permanent à grande échelle qui sortira de l’ombre en 2018. 

 

Vincent Floderer

Sculpteur de formation classique, il a exploré les savoirs traditionnels de l’art du pliage  et s’est employé à l’adapter à ses connaissances en sculpture, en architecture, en lien étroit avec une vision naturaliste. C’est en véritable chercheur qu’il a abordé cette technique, mettant au jour des propriétés jusque-là inexploitées… (d’après Aline Jaulin , critique d’art - 2013)

 

L’art du pli

Fil conducteur de cette réalisation, la mise en valeur des possibilités infinies offertes par les développements de l’art du pliage, ou Origami, art émergent et nouveau paradigme de la Recherche, aujourd’hui internationalement identifié comme une discipline dynamique innovante, transversale des Arts aux Sciences dans toutes leurs dimensions.

 

Scénographie

Les parois de la caverne sont ornées de fresques en papier, et de sculptures pliages.

En creux, c’est une évocation du mythe de la Caverne de Platon et de ses résonances dans les civilisations humaines passées et contemporaines.

Le parcours de l’installation est allégorique, initiatique, ressourçant. Il évoque la diversité des imaginaires liés à ces premiers abris, enveloppes naturelles, sans lesquelles l’Humanité n’aurait pu se construire et évoluer.

 

Les surfaces pliées / froissées agissent comme de véritables pièges à lumières.

L’éclairage a fait l’objet d’une approche originale et transforme l’aspect et la perception des surfaces qui apparaissent tour à tour minérales, vaporeuses, translucides… Ombre et lumières révèlent ou masquent les ornements et sculptures qui peuplent cet univers.

 

Une bande son, composée à partir de bruits de papiers, complète ce parcours en immersion, mettant à profit les propriétés phoniques de l’installation

Déjà testée dans d’autres lieux, cette mise en scène crée un environnement sonore et thermique  confortable et invite au rêve et au questionnement.

 

L’ensemble invite le visiteur à vivre sa propre expérience de l’installation.

En décembre du lundi au samedi de 13h à 19h, les plieurs vous invitent à partager une rencontre inédite dans les replis de la Caverne

Avec les contributions d’Emmanuel Mazaud (créations pliages- assistant réalisation décors), Théo Philippot (mise en lumière-assistant montage), Lucas Barbier (bande son), Jiliane Chaminade (assistante conception projet), Vincent Brière (assistant réalisation décors-accueil ), Gwenaël Prost (accueil), Stéphane Reyrolles (créations et études sur les solides platoniciens).